The preservation of digital heritage: epistemological and legal reflections

Mélanie DULONG de ROSNAY, Francesca MUSIANI

Abstract


Abstract: Different disciplines and fields of study seem to be heralding the rise of an interdisciplinary scientific and intellectual movement focused on digital heritage, operationally defined as the ensemble of documents and information created in digital formats and subjected to preservation policies developed by individuals, companies and institutions. This article seeks to address some of the methodological challenges that – notwithstanding a diverse, thriving body of work that is currently contributing to the establishment of the scholarship on digital heritage – are currently facing scholarly attempts to consider digital heritage in its plurality. At the present, exploratory stage of the digital heritage scientific/intellectual movement, contributions to a reflection on the very foundations of this movement are needed, so as to refine the possible approaches of future digital heritage-related studies. This article is meant to provide such a contribution, drawing on the authors’ experience with interdisciplinary approaches to subjects of study such as alternative, decentralized infrastructures for Internet services, or the techno-legal governance of data, the commons and the public domain. The article reflects on practical tools, and epistemological/theoretical foundations, allowing to define and to include in the analysis all the facets of digital heritage – its archives, traces and instruments.

Keywords: preservation, epistemology, copyright, infrastructure, typology

***

Résumé : Différentes disciplines et champs de recherche semblent être précurseurs de la montée d’un mouvement scientifique et intellectuel interdisciplinaire axé sur le patrimoine numérique, défini opérationnellement comme l’ensemble des documents et informations créés dans des formats numériques, et soumis à des politiques de préservation développées par des individus, des entreprises et des institutions. Cet article cherche à interroger certains des défis méthodologiques que – malgré le développement d’une littérature florissante autour du patrimoine numérique – se rencontrent actuellement pour considérer le patrimoine numérique dans sa pluralité. Au stade exploratoire actuel du mouvement scientifique et intellectuel du patrimoine numérique, des contributions à une réflexion sur les fondements mêmes de ce mouvement semblent nécessaires, dans le but d’affiner les approches possibles des recherches dans le domaine. Cet article est destiné à fournir une telle contribution, en s’appuyant sur l’expérience des auteurs avec des approches interdisciplinaires à des sujets comme les infrastructures décentralisées pour les services Internet, ou la gouvernance techno-juridique des données, les biens communs et le domaine public. L’article s’engage dans une réflexion sur les outils pratiques et les fondations théoriques et épistémologiques permettant de définir et d’inclure dans l’analyse l’ensemble des facettes du patrimoine numérique, ses archives, ses traces et ses instruments.

Mots-clés : préservation, épistémologie, droit d’auteur, infrastructure, typologie

Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.