Use of psychophysiological measurements in communication research: teachings from two studies of corporate reputation

Salla-Maaria LAAKSONEN, Mikko SALMINEN, Alessio FALCO, Pekka AULA, Niklas RAVAJA

Abstract


Abstract: In this paper we evaluate the possibilities psychophysiological study of emotions can offer to communication research, main focus being on studies of organizational reputation. We briefly discuss the study of emotion in communication sciences and then describe the experimental protocol for studying reputation and emotions with the psychophysiological methods and offer some empirical results from our first experiments. The results obtained from studies reviewed in this paper show that reputation is at least partly emotional appeal and hence can be measured on an individual level through bodily reactions. Secondly, the results show that the valence of company-related content (e.g., news) also has emotional implications and thus consequences. After presenting the studies we discuss our findings and reflect our observations during the research collaboration from two different perspectives: methodological and theoretical.

Keywords: psychophysiology, reputation, emotions, experiments, organizational communication

 

Résumé: Dans cet article, nous évaluons ce que l'étude des possibilités psychophysiologiques des émotions peut offrir à la recherche en communication, l'accent étant mis sur les études de réputation des organisations. Nous avons d'abord brièvement étudié l'émotion dans les sciences de la communication et sommes ensuite passés à la description du protocole expérimental pour l'étude de la réputation et des émotions avec les méthodes psychophysiologiques sur la base de deux projets de recherche afin d'offrir quelques résultats empiriques de nos premières expériences. Les résultats obtenus sur la base des études évoquées dans le présent article montrent que la réputation est au moins en partie l'attrait émotionnel et peut donc être mesurée au niveau individuel par des réactions corporelles. Deuxièmement, les résultats montrent que la valence de contenu de la société liée (par exemple, des informations) a également des implications émotionnelles et donc des conséquences. En outre, les résultats préliminaires indiquent que le contexte transmet de nouvelles marques avec différents médias et a une influence sur le taux d’attention et le rappel des informations de presse après l'exposition. Après avoir présenté les études, nous avons présenté nos résultats et reflété nos observations durant la collaboration pendant recherche sous deux angles différents: méthodologique et théorique.

Mots-clés : psychophysiologie, émotions, réputation, méthodes expérimentales, communication organisationnelle

 


Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.