The communication of the risk of coastal erosion in Portugal: a global problem, a local trouble

Eduardo BASTO, Laura CENTEMERI

Abstract


Abstract: In the past two decades a set of instruments has been devised by the Portuguese authorities to handle the issue of coastal erosion. We argue that this legal apparatus not only lacks the internal integration necessary for its effectiveness, but it also fails to recognise the ways in which the problem materialises in the everyday life of coastal areas. Through a case study in the village of Furadouro in Western Portugal, we demonstrate how this top-down implementation of policies does not promote a true communication of risks, in the sense that the problem of coastal erosion is not “put in common” across levels of governance.

Keywords: coastal erosion, Dewey, regimes of engagement, risk, policy integration

***

Résumé : Au cours des deux dernières décennies, les autorités portugaises ont conçu un ensemble d’instruments pour gérer le problème de l’érosion des côtes. Dans cet article nous analysons cet appart légal, en montrant comment il lui fait défaut l’intégration interne nécessaire à son efficacité. Ce qui est plus, il n’arrive pas à interagir avec la variété de manières que le problème a de se manifester dans la vie au quotidien des zones côtières. A partir d’un cas d'étude, nous allons discuter comment l’implémentation « par le haut » de ces mesures d’action publique n’arrive pas à promouvoir la construction d'un cadre partagé d'interprétation de l’érosion.

Mots-clés : érosion des côtes, Dewey, régimes d’engagement, risque

 



Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.