The Cultural Consumption Barometer. A case study of communication in statistics in Romania

Anda Georgiana BECUT, Carmen CROITORU

Abstract


The Cultural Consumption Barometer is one of the most important studies carried out by the research team of the National Institute for Cultural Research and Training, starting with 2005. The Cultural Consumption Barometer is a representative survey and its goal is the description and analysis of the cultural sector in Romania, as far as the level of the cultural consumption is concerned. The main objectives of the study are: measurement of the degree of adjustment of cultural goods distribution infrastructure to the population needs, measurement of the cultural consumption and participation, measurement of the population’s cultural needs, identification of the preferences and cultural consumption behaviour. For ten years the statistical data have been produced and presented to various categories of beneficiaries. Each year a large amount of statistical information is produced and the challenges are to present them to the general public, who is interested in this topic, as well as to the experts in various fields of culture, who are willing to use the results in a more pragmatic manner. The goal of this article is to have an in-depth insight into the topic of presenting statistical data in culture for the general public, who in most of the cases is not familiar with this approach on the cultural field. How to present statistical data to the journalists, experts in culture or local public administration representatives? What is the most relevant information and how to present it, in order for it to be used for cultural strategies and projects? How was the data from the Cultural Consumption Barometer presented in mass-media and what reactions did they generate? These are the most important questions we want to answer in our article. We shall present a case study carried out on the archives, including media news about the results of the Cultural Consumption Barometer. First, we shall present the way statistical data were selected and included in the public report and then we shall discuss the way they were presented by the journalists in the mass media news and what reactions they generated from the beneficiaries. The conclusions of our paper highlight the importance of paying attention not only to the content and methodology of research, but also to the manner of presenting data to beneficiaries. Moreover, the communication strategy is very important in an environment with low rates of quantitative literacy.

Keywords: cultural data, communication in statistics, quantitative research, quantitative literacy

***

Le Baromètre de la consommation culturelle est l’une des études les plus importantes menées par l'équipe de recherche de l’Institut National pour la Recherche et la Formation Culturelle depuis 2005. Le Baromètre de la consommation culturelle est une enquête représentative qui vise à décrire et analyser le secteur culturel roumain, en particulier la consommation culturelle. Les principaux objectifs de l'étude sont d’évaluer si les infrastructures de distribution des biens culturels sont adaptées aux besoins de la population, d’estimer la consommation et la participation culturelles, de mesurer les besoins culturels de la population, d’identifier les préférences et les comportements en termes de consommation culturelle. Depuis dix ans, les données statistiques sont produites et présentées à différentes catégories de bénéficiaires. Chaque année, une grande quantité d’information statistique est produite, mais le défi principal reste leur présentation au grand public intéressé, ainsi qu’aux experts des différents secteurs culturels qui souhaitent utiliser ces résultats d’une manière plus pragmatique. Le but du présent article est d’offrir une perspective approfondie de la présentation des données statistiques du secteur culturel, pour le grand public qui, dans la plupart des cas, n’est pas familiarisé avec cette approche. Comment présenter les données statistiques aux journalistes, aux experts ou aux représentants de l'administration publique locale ? Quelle est l'information la plus pertinente et comment la présenter, pour qu'elle puisse être utile aux stratégies et aux projets ? Comment ont été présentées les données du Baromètre de la consommation culturelle dans les médias et quelles réactions ont-elles générées ? Telles sont les questions les plus importantes auxquelles nous voulons répondre. Pour cela, nous présenterons une étude de cas réalisée à partir des archives et des informations présentées dans les médias, sur les résultats du Baromètre de la consommation culturelle. Nous présenterons tout d’abord comment les données statistiques ont été sélectionnés et inclues dans le rapport public puis nous expliquerons comment elles ont été présentées par les journalistes dans medias, ainsi que les réactions qu’elles ont générées. Les conclusions de notre étude relèvent l'importance du contenu et la méthodologie de recherche, mais aussi la manière de présenter les données aux bénéficiaires. En outre, dans un environnement où le taux d'alphabétisation quantitative est faible, la stratégie de communication reste très importante.

Mots-clés: données culturelles, communication des statistiques, recherche quantitative, alphabétisation quantitative

 


Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.