Theoretical Framework of the filmed Interview in Communication Studies

Yannick LEBTAHI, Tiphaine ZETLAOUI

Abstract


In the Social Sciences today, there are a variety of ways to approach the various areas of investigation and a wide range of observational methods. Depending on academic background and research interests, researchers explore and emphasize certain approaches and categorizations at the expense of others in the implementation of their audiovisual investigations. These observations lead us to first question the definition of image in its connection to the object of research and its status and, secondly, to identify the diversity of current practices and uses. Indeed, the status of an image changes according to the media used and the contexts of reception. The circulation of images promotes exchange and connection between the various groups of actors. If we awkwardly accompany images, we risk unwittingly betraying their original meaning. Furthermore, there is the possibility of conflicts or unintended distortions linked to the activities of projection and identification. Our goal will be to propose a methodological framework and establish an initial model for all researchers in Communication Studies using the audiovisual method. Finally, the researcher accepts not only to properly conduct his research, but also to present an audiovisual project taking into account from the start advantages, constraints, issues of influence and scientific impact.

Keywords: Research methodology in Social Sciences, information and communication, qualitative audiovisual research, filmed interview, image and power

***

Aujourd’hui, il existe en Sciences Sociales, une multitude de façons d’appréhender les terrains d’investigation et un large panel de méthodes d’observation. Selon les parcours et les intérêts qui sous-tendent leur recherche, les chercheurs explorent et privilégient certaines orientations, certaines catégorisations aux dépens d’autres dans la mise en œuvre de leur enquête audiovisuelle. Ces constats nous conduisent d’une part à nous interroger sur la définition de l’image dans son rapport à l’objet de recherche et de son statut et d’autre part, à identifier la diversité des pratiques et des usages actuels. En effet, le statut des images change selon les supports utilisés et les contextes de réception. Leur circulation favorise les échanges et les liens entre les différents groupes d’acteurs. Si nous accompagnons maladroitement les images, nous risquons à notre insu de trahir leur sens originel. De plus, il peut en résulter des conflits ou des distorsions non prévues liées aux activités de projection et d’identification dans laquelle chaque récepteur est placé. Notre objectif sera alors de proposer un cadre méthodologique et une ébauche de modélisation à destination de tout chercheur en Sciences de l’Information et de la Communication ayant recours à l’audiovisuel. Il faut noter que le chercheur s’engage alors non seulement à bien mener sa recherche mais aussi à réaliser un projet audiovisuel en mesurant dès le début avantages et contraintes, enjeux de pouvoir et impacts scientifiques.

Mots-clés : Méthodologie de recherche en Sciences Sociales, information et communication, recherche qualitative audiovisuelle, entretien filmé, image et pouvoir

 


Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.