A statistical survey on death and digital practices. Reflexivity on methodological biases

Hélène BOURDELOIE, Cindy MINODIER

Abstract


Constructing a questionnaire, both in terms of methodology and ethics, supposes an exercise in reflexivity, especially when the context relates to a taboo subject such as death. Drawing on a statistical survey aimed mainly at understanding the role of digital technologies in mourning practices, this paper explores a raft of methodological and ethical questions raised by the different steps spanning the design, communication and administration of the survey. We pinpoint the limits of statistical data and the need to supplement these with a qualitative approach as well as “quali-quantitative” data to decipher socio-digital uses in mourning, which relates to the emotive dimension.

Keywords: digital, death, statistics, methodology, reflexivity

***

La construction d'un questionnaire, tant sur des plans méthodologique qu’éthique, suppose un exercice de réflexivité, notamment lorsqu'il intervient dans le contexte d’un sujet tabou comme celui de la mort. D’après une enquête statistique ayant notamment pour objectif de comprendre le rôle du numérique dans les pratiques de deuil, cet article s’intéresse à un ensemble de questions méthodologiques et éthiques posées par les différentes étapes de ce questionnaire depuis sa conception en passant par sa communication et passation. Il pointe les limites de la statistique et de la nécessité d’user en complément d’une démarche qualitative, voire de données « quali-quantitatives » pour décrypter les usages socionumériques mortuaires, du ressort du sensible

Mots-clés: numérique, mort, statistique, méthodologie, réflexivité

 


Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.