The Influence of Culture on the Expression of Emotions in Online Social Networks

Cathia PAPI

Abstract


Abstract: Seeking to understand the influence of culture on the expression of emotions in online social networks, we analyzed four Facebook groups – two from Quebec, Canada and two from Colombia – created following unexpected deaths. Comparison of the messages posted in these groups reveals a stronger tendency to maintain a virtual relationship with the deceased by Canadians than by Columbians. Among the former, the deceased is more often asked to and thanked for watching over the living, and testimonies of love addressed to the deceased are more numerous than among the latter. Among the latter, the strength of the links maintained with the deceased justifying the present pain and evocation of the mourners’ Catholic beliefs are relatively more frequent. Finally, while the Canadian Quebecers’ messages would presumably be written in French and those of Colombians in Spanish, it is interesting to observe a certain presence of English to express feelings of loss and love in the four groups, as well as a certain affinity between North American virtual bereavement practices and those seemingly more characteristic of women, the main contributors in all four groups.

Keywords: bereavement, culture, death, emotion, emoticon, online social network

***

Résumé : Cherchant à saisir l’influence de la culture sur l’expression de ses émotions dans les réseaux sociaux numériques, nous avons analysé quatre groupes Facebook – deux canadiens-québécois et deux colombiens- créés au lendemain de décès inattendus. La comparaison des messages postés dans ces groupes met en relief une plus forte tendance au maintien d’une relation virtuelle avec le défunt de la part des canadiens que des colombiens. En effet, dans les premiers, le défunt est davantage sollicité et remercié pour veiller sur les vivants, et les témoignages d’amour qui lui sont adressés sont plus nombreux que dans les seconds, où la force des liens entretenus avec le défunt justifiant la douleur actuelle, et l’évocation de ses croyances catholiques sont relativement plus fréquentes. Finalement, alors que les messages canadiens-québécois seraient supposés être écrits en français et ceux colombiens en Anglais, il est intéressant d’observer une certaine présence de l’anglais pour l’expression des sentiments de manque et d’amour dans les quatre groupes, ainsi qu’une sorte d’affinité entre les pratiques virtuelles de deuil nord-américaine et celles semblant plus caractéristiques des femmes, principales contributrices dans les différents groupes.

Mots-clés : culture, deuil, émotion, émoticône, mort, réseau socionumérique

 


Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.