La web sphère de #CharlieHebdo : une analyse des réseaux et des discours sur Twitter autour d’une controverse politique

Pierre RATINAUD, Nikos SMYRNAIOS

Abstract


Résumé: Notre article propose d’appliquer une méthode innovante combinant analyse de graphes et analyse lexicométrique sur un large échantillon de messages postés sur Twitter au moment de l’attaque de Charlie Hebdo. Notre étude contredit, au moins partiellement, l'idée que l'attaque contre Charlie Hebdo a produit un point de vue unanime. On s’aperçoit d’abord que les échanges sur Twitter à ce sujet ont été structurés fortement par une logique d’homophilie politique. Ensuite, si la condamnation et l'indignation semblent constituer la norme pour la grande majorité des commentaires, il apparaît aussi que le positionnement politique demeure un puissant facteur de différenciation du discours adopté mais aussi des thématiques et des sources privilégiées

Mots-clés : Charlie Hebdo, Twitter, controverse, websphère

***

Abstract: Our paper applies an innovative method combining network and disours analysis on a big sample of tweets posted at the moment of the attack against Charlie Hebdo. Our study contradict, at least partially, the idea that the attack against Charlie Hebdo produced a unanimous point of view. We notice first that exchanges on Twitter about the events were highly structured by political homophily. Then, if condemnation and outrage seem to be the norm for the vast majority of comments, it also appears that political positioning remains a powerful differentiator when it comes to the kind of discourse used as well as privileged themes and news sources.

Keywords: Charlie Habdo, Twitter, controversy, web sphere

 


Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.