Communauté Urbaine, pauvreté et corruption : le cas d'Annaba, Algérie

Nadji KAHOUA, Lucretia Mariana CONSTANTINESCU

Abstract


Résumé : La population, dans la plupart des pays méditerranéens, en particulier en Algérie, se concentre dans des communautés urbaines, des villes de plus ou moins grande importance, et des régions urbaines littorales. Cette tendance à la croissance très rapide des communautés urbaines entraîne de multiples conséquences aussi bien économiques que sociales sur l'usage des ressources et leur répartition. Le territoire urbain est ainsi le lieu où se croisent les ressources, les populations et les activités de production et de gestion. Analyser la corruption en tant que triple phénomène (économique, sociale et institutionnel) en prenant une communauté urbaine (celle d'Annaba dans cette recherche) peut s'avérer ainsi très fructueux en matière d'enseignements sur ce phénomène central et ses impacts dans les pays Nord Africains.

Mots-clés : corruption, pauvreté, institutions, communauté urbaine, Annaba, Algérie

 

Abstract: The population in the most Mediterranean countries, particularly in Algeria, is concentrated to the urban communities, cities with more or less importance, urban and coastal regions. This trend of rapid growth of the urban communities leads to multiple consequences both economically and socially on the use of resources and their distribution. The urban is the area where cross the resources, the population and the production activities and yours management. To analyze the corruption as a phenomenon triple (economic, social and institutional) through an urban community (as Annaba’s case in this research) it may well prove very fruitful in terms of lessons on this central phenomenon and its impacts in the North African countries.

Keywords: corruption, poverty, institutions, urban community, Annaba, Algeria

Full Text: PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.